Étiquettes

, , , , ,

Aujourd’hui l’architecte de l’information peut être considéré comme une figure centrale des systèmes d’information. Sa vocation est d’organiser l’information au sein des sites web afin de la rendre accessible à l’utilisateur. Son métier rappelle celui de l’architecte des bâtiments, de même que celui du bibliothécaire. Analyse d’un métier multidimensionnel à travers l’illustration des concepts clé qui le caractérisent, les disciplines qui délimitent son champ d’action à la recherche d’une définition qui évolue au fil du temps et au rythme des changements qui se produisent dans les systèmes d’information.

Les concepts de base

Architecture de l’information pour le web texte phare du domaine est désormais à sa 4ème édition. Malgré les changements apportés par les auteurs Peter Morville et Lou Rosenfeld au cours des années, on constate que les concepts clé de la discipline restent toujours les mêmes.

 L’information, la structuration, l’organisation et l’étiquetage, la facilité à trouver et à gérer, l’art et la science sont les concepts de base de l’architecture de l’information.

explainia-poster1-1024x791-2

  • L’information dans toutes ses formes, se situe à mi-chemin entre la donnée (fait ou chiffre) et la connaissance, matière impalpable stockée dans les êtres humains. Dans les systèmes d’information il n’existe pas une seule réponse pour une question.
  • La structuration, l’organisation et l’étiquetage sont les tâches centrales du travail de l’architecte de l’information. L’information est tout d’abord structurée en briques élémentaires ; ensuite les briques sont organisées en catégories et enfin des étiquettes sont assignées aux briques et aux liens connecteurs afin de permettre à l’utilisateur de retrouver l’information.
  • La facilité à trouver et à gérer est la clé du succès. L’architecte de l’information doit aider l’utilisateur à trouver l’information tout en étant capable de satisfaire les besoins des manageurs et des individus qui gèrent l’information.
  • L’art et la science. L’architecture de l’information est un art qui repose sur l’intuition, l’expérience et la créativité de l’architecte. Cependant des sciences telles que l’ergonomie et l’ethnographie permettent d’approfondir la réflexion sur l’homme, son rapport à la machine et ses habitudes.

Le champ d’action

Une définition du champ d’action de l’architecture de l’information est indispensable à la compréhension de la discipline.

L’architecture de l’information se situe au centre d’une collaboration multidisciplinaire qui implique plusieurs acteurs, dont les principaux sont :

  • la conception graphique, responsable de la communication visuelle
  • le développement informatique qui transforme les idées en produits informatiques
  • le management du contenu qui traite de la propriété du contenu et fournit une vision temporelle des flux d’information
  • l’expérience design qui coordonne tous les éléments dans un seul et unique produit informationnel.

Le site web, le bâtiment, le livre et la bibliothèque

Selon Morville et Rosenfeld un site web est comme un bâtiment, puisque il partage avec ce dernier la vocation et les défauts architecturaux. De même que pour un bâtiment on dira qu’un site web est réussi quand il est bien organisé et qu’il produit une réaction positive chez l’utilisateur.

Les sites web et les bâtiments partagent les mêmes défauts architecturaux, le fruit de mauvaises décisions prises par les architectes qui ne vivent pas dans les lieux créés. De plus les architectes, des bâtiments ainsi que de l’information, doivent réaliser des structures qui résistent au temps tout en étant flexibles au changement des goûts et des modes.

 Le site web comme un livre a des composants, des dimensions et des frontières. Pour un livre on parle de support bi-dimensionnel et séquentiel et de frontières bien délimitées, en revanche pour un site web on utilise plutôt les termes d’espace multidimensionnel et de navigation hypertextuelle ainsi que de frontières intangibles et imprécises.

Le site web partage avec la bibliothèque l’objectif de fournir l’accès à l’information à travers une grande diversité de media, types de fichiers et de documents. La flexibilité et la décentralisation qui caractérisent les opérations de recherche dans les sites web, rendent la tâche plus complexe pour l’architecte par rapport au bibliothécaire.

Une définition ?

L’architecture de l’information est une discipline récente dont la définition est constamment remise en discussion. L’utilisateur est au centre des réflexions puisque l’expérience de la compréhension est un objectif non négligeable de la matière.

L’architecture de l’information aide les gens à comprendre leur environnement et à trouver ce qu’ils cherchent, dans le monde réel et en ligne (The IA Institute, 2016).

L’art et la science de former des produits d’information et expériences pour soutenir l’utilisabilité (usability), la visibilité (findability) et la compréhension (Rosenfeld, Morville & Arango, 2015).

Affaire à suivre au fil des prochaines évolutions qui se produiront dans les écosystèmes de l’information.

Sources

BERTHOUX, Fabien, 2016. Le guide complet de l’architecture de l’information pour débutant. Template.pro. Disponible à l’adresse :http://template.pro/listes/guide-architecture-information/

COLLECTIF FRANCOPHONE SUR L’ARCHITECTURE DE L’INFORMATION, 2011. L’architecture de l’information en bref. Disponible à l’adresse : http://archinfo.umontreal.ca/ai/

 COMBAZ, Julien et al., 2015. L’architecture de l’information l’évolution d’une discipline émergente. Introduction à l’architecture de l’information.Disponible à l’adresse: https://archinfo01.hypotheses.org/1811

 MORVILLE, Peter, ROSENFELD, Lou, 2006. Architecture de l’information pour le web. O’Reilly, 2006. Numéro ISBN : 0596527349

THE INFORMATION ARCHITECTURE INSTITUTE, 2016. What is information architecture ? Disponible à l’adresse : http://www.iainstitute.org/what-is-ia

Image

THOMPSON, Murray. Information Architecture. Disponible à l’adresse: http://userallusion.com/blog/