Étiquettes

, , ,

Mon travail de Master a pour thème la gestion prévisionnelle du personnel dans une bibliothèque universitaire. Ce sujet m’a amenée à me pencher sur la question de l’évolution et de l’avenir de ce type de bibliothèque. Depuis plusieurs années, cette thématique est largement discutée dans la littérature professionnelle. Pour les besoins de mon travail, je me suis essentiellement concentrée sur deux types de travaux récents : des analyses de l’environnement (par exemple, celle effectuée par l’ACRL en 2013) et divers scénarios élaborés par des experts du domaine (en particulier les scénarios 2030 de l’ARL et ceux proposés par Hernon et Matthews dans leur ouvrage Reflecting on the Future of Academic and Public Libraries. Voici une petite synthèse des tendances de fond qui semblent se dessiner :

Situation passée et/ou actuelle Situation future
Collection essentiellement imprimée Collection essentiellement électronique
Collection gérée et entreposée localement Collection gérée et entreposée collectivement via des consortiums regroupant plusieurs bibliothèques
Acquisition de livre à la pièce Achat d’e-books à la demande ou via la conclusion de licences permettant l’accès à des bouquets
Accès aux périodiques électroniques via des contrats de licence avec les éditeurs et les agrégateurs Publications scientifiques majoritairement accessibles en open access
Espace de la bibliothèque occupé en grande partie par la collection en libre accès Espace de la bibliothèque dédié essentiellement au travail individuel et collectif
La bibliothèque intervient en bout de chaîne dans le processus de communication scientifique La bibliothèque participe à l’ensemble du cycle de vie de la production et de la communication scientifique
Enseignement des compétences informationnelles principalement sous forme de cours ad hoc Enseignement des compétences informationnelles intégré aux programmes d’études (en présentiel et en e-learning)
La bibliothèque fonctionne essentiellement en vase clos La bibliothèque collabore avec d’autres services de l’université
Part importante du personnel dédié à la gestion de la collection imprimée (acquisition, équipement, catalogage, indexation, circulation) Le personnel prend en charge de nouveaux rôles et de nouveaux services (parmi lesquels la gestion des données de recherche) ce qui nécessite le développement de nouvelles compétences

Qu’en pensez-vous ? Cela correspond-il à vos propres prévisions ?

Une chose est sûre, le monde des bibliothèques universitaires connait des transformations radicales depuis l’avènement du web et rien n’indique que ces changements sont terminés. Dans un tel contexte, une démarche formalisée de gestion prévisionnelle du personnel est un atout indéniable. En effet, les bibliothèques universitaires doivent absolument anticiper l’avenir et développer dès aujourd’hui les compétences de leur personnel sous peine de ne pas pouvoir s’adapter et de devenir obsolètes et inutiles.