Étiquettes

, , , , , , ,

Quel accès aux bibliothèques suisses et à leur contenu pour les personnes en situation de handicaps visuels ?

C’est la question centrale de notre projet de recherche, sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois déjà.
Loin de ne concerner qu’une minorité de personnes, le handicap visuel a de multiples facettes : cécité ou mal-voyance; de naissance, suite à un accident/ maladie ou dû à la vieillesse, la déficience visuelle peut tous nous toucher à un moment de notre vie.

Depuis quelques années, le paysage suisse en la matière semble en pleine évolution :

Un paysage en pleine évolution
En Suisse, l’égalité est garantie par la Constitution. Par ailleurs, adoptée en 2002, la LHand pose des bases légales solides afin de réduire les inégalités frappant les personnes handicapées.
Enfin, l’adhésion de la Suisse à la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées semble bien en cours : le Conseil fédéral s’est prononcé en faveur d’une adhésion, tout comme le conseil national. Reste au Conseil des Etats à se prononcer, ce qu’il devrait faire cet hiver. (pour les dernières évolutions en vue de la ratification, lire ici)

De même, à l’international, on constate des évolutions favorables à l’intégration et à l’égalité pour les personnes en situation de handicap visuel : qu’il s’agisse des derniers développements en termes de droit d’auteur (traité de Marrakech signé par la Suisse en juin 2013) ou de l’intégration du consortium Daisy à la table des négociations des grands producteurs de livres numériques pour le développement du nouveau format ePUB

Sans parler de l’évolution technologique actuelle : la multiplication des dispositifs mobiles de télécommunication (smartphones, tablettes, etc.. voir le billet de nos collègues) et les développements de nouveaux software ou hardware spécifiques répondant à des besoins précis d’une manière innovante. Les écrans tactiles offrent de nouvelles possibilités, et le braille n’a pas dit son dernier mot !

Et les bibliothèques dans tout ça ?
Au vu de tout ce qui précède, il nous semblait intéressant de voir comment les bibliothèques envisageaient cette thématique et si elles étaient conscientes du rôle qu’elles pouvaient jouer.
En effet, le service public que représente la bibliothèque devrait être ouvert à tous, sans créer d’isolement ou de stigmatisation. C’est la mission même des bibliothèques que de donner accès à l’information à tous !
Nous nous demandions donc quelle était leur offre pour les publics en situation de handicaps visuels, comment elles percevaient leur accessibilité, quelles solutions elles avaient mises en place, quels obstacles elles rencontraient, etc…

Dans cette optique, il semblait utile de dresser un panorama des offres accessibles des bibliothèques suisses.
Utile non seulement pour attirer l’attention sur cette thématique de l’accessibilité, mais aussi pour découvrir des « best practices » ou tout simplement pour essayer de formuler quelques recommandations concrètes pour les bibliothèques suisses.
Qui sait, améliorer l’accessibilité de leur offre, – et ce, sans pour autant devoir investir massivement dans des ressources supplémentaires [humaines, matérielles, financières] – n’est peut-être pas si impossible ?!
Notre travail a aussi pour objectif d’aider les bibliothèques à œuvrer dans ce sens.

Comment procéder pour notre projet de recherche ?
Pour faire le point sur la situation actuelle en Suisse et proposer des recommandations pertinentes et réalisables, nous avons défini trois démarches complémentaires :

  • établir une revue de la littérature
  • mener une enquête en ligne sur une dizaine de points spécifiques (parmi lesquels : fréquence de sollicitation, formation ou sensibilisation du personnel, présence de ressources, d’animations et d’activités accessibles, dispositifs de lecture spécifiques, présence de collection numérique, estimation de leur accessibilité physique)
  • rencontrer les responsables de deux bibliothèques spécialisées œuvrant en Suisse romande, la BBR et la BSR

État actuel de la recherche: Une affaire à suivre
Le projet suit actuellement son cours et le résultat fera l’objet

  • d’un poster que nous présenterons le 12 décembre à la HEG,
  • et d’un rapport d’une quarantaines de pages disponible dès février 2014.

58 bibliothèques suisses ont participé à notre enquête menée cet été et nous sommes heureuses de l’intérêt qu’elle a suscité. Pour les participants qui nous liraient, merci encore d’avoir si bien joué le jeu !
Les résultats sont surprenants et nous ont permis de développer de nouvelles pistes de réflexion.
Quelques recommandations commencent à voir le jour et nos rencontres avec les bibliothèques spécialisées se concrétisent et se révèlent très enrichissantes ! Merci à elles !

Bref, une affaire à suivre, en consultant ce blog ou en venant assister à la session de posters le 12 décembre 2013 à la HEG, Genève.
En attendant, nous sommes ouvertes aux suggestions, commentaires et remarques…
N’hésitez pas à réagir sur ce blog ou à l’adresse : accesbib.handicaps@gmail.com

Fabienne Samoullier Egger, Floriane Muller et Aurélie Vieux