Étiquettes

, , ,

Présentation du projet

Un des projets sur lequel travaillent des membres de l’équipe du master en Information documentaire se décrit ainsi. Transposer une bibliographie imprimée en wiki pour profiter des avantages du Web 2.0, en passant par le stade d’une bibliothèque numérique. La bibliographie est Mathematicians, Astronomers, and other Scholars of Islamic civilization and their works (7th‐19th c.) prepared by Boris A. Rosenfeld and Ekmeleddin İhsanoğlu, edited by Ekmeleddin İhsanoğlu, Istanbul 2003, 833 pages (http://www.ircica.org/content/irc601.aspx).

Cette bibliographie offre pour chaque auteur considéré une biographie, une bio-bibliographie et une bibliographie des œuvres en langue originale et en traductions.

Le projet s’insère dans un mouvement général qui touche les bibliothèques patrimoniales où l’accent est maintenant mis sur la facilité d’accès aux documents plutôt que la conservation et la gestion des documents.

Public-cible

Il implique, prioritairement, un public de spécialistes de l’histoire de sciences et parmi eux, ceux qui s’intéressent à l’étape arabe de la transmission des connaissances (voir L.D. Reynolds & N.G. Wilsont, D’Homère à Erasme, Paris, 1991, p.37-39). Ce public international et arabophone est notre groupe d’utilisateurs. Notre mission est de considérer ce public à toutes les étapes de notre projet dont la finalité est le confort des utilisateurs. Notre projet est “orienté client”, il respectera les principes d’ergonomie et de l’usability. Ainsi, l’utilisateur accèdera aux données générales de la bibliographie et devra finalement avoir un accès à une reproduction numérique du manuscrit original tel que c’est le cas sur http://www.e-manuscripta.ch/, par exemple, ou sur http://dla.library.upenn.edu/dla/medren/index.html .

Aspects techniques

Ce projet implique des aspects techniques tels que la numérisation et la reconnaissance de l’arabe translittéré en caractères Unicode et la constitution d’une base de données relationnelle à implémenter dans le wiki, avec une interface confortable et satisfaisante pour notre public-cible. La numérisation implique la constitution de métadonnées. Leur nombre et leur nature détermineront la qualité du produit final. En effet,  plus elles seront adaptées et affinées, plus les recherches, et donc les résultats, seront positifs. Surtout, et nous insistons sur ce point, elle devront respecter les standards en vigueur tels que ceux présentés sur ce site http://www.bnf.fr/fr/professionnels/formats_catalogage/a.f_mets.html ou http://www.cerl.org/resources/cerl_thesaurus/main ou http://metadaten-twr.org/2010/10/13/persistent-identifiers-an-overview/.

Enjeux culturels

D’une manière générale, le projet s’inscrit aussi dans les relations entre l’Occident et le Moyen-Orient arabo-musulman puisqu’il impliquera des bibliothèques institutionnelles détentrices des manuscrits de cette aire. Elles devront faire le pas de la numérisation de leurs manuscrits et surtout accepter que la publication sur le web ne porte pas atteinte non seulement à leur identité nationale mais encore à leur patrimoine. L’idée que le patrimoine culturel livresque et archivistique ne peut être aliéné sans porter une grave atteinte à l’identité nationale est très répandue, où que ce soit. Autrement dit, il faut que ces bibliothèques passent d’une logique de conservation à une logique des flux d’accès. Ce sont donc d’importantes implications politiques et identitaires qui s’inscrivent en toile de fond de ce projet.

Finalement, si les défis à relever sont essentiellement techniques (numérisation, océrisation, métadonnées, cms, BDD, site web, web design, usability), les enjeux d’un tel projet sont bien, eux, culturels et politiques.

Hervé Genton & Olga Kameneva